Logiciels de conception de plans

Avant propos

Concernant les projets complexes, par exemple la construction d’une maison individuelle, il est fortement conseillé de faire réaliser vos plans par un professionnel, même dans les cas où le recours à un architecte n’est pas obligatoire. C’est très clairement la solution la plus simple, la plus sûre, mais il est vrai la plus couteuse. Vous aurez toutefois toutes les chances de disposer de plans conformes aux attentes du service instructeur.

Si vous souhaitez impérativement vous dispenser de l’expertise d’un professionnel, pensez malgré tout à prendre contact auprès du Conseil d’Architecture, d’Urbanisme et d’Environnement (CAUE). Contactez la Direction Départementale de l’Équipement la plus proche pour pouvoir prendre un rendez-vous. Le rôle du CAUE est justement de vous guider lors de la constitution du volet architectural de votre projet. Sachez en outre que les bénéficiaires d’une autorisation de construire doivent s’acquitter d’une taxe qui finance le fonctionnement de cet organisme, il serait donc dommage de s’en priver.

Dans tous les cas, aucun demandeur n’est obligé de passer par un logiciel pour réaliser ses plans : vous pouvez parfaitement les réaliser à la main.

L’une des techniques, pour réaliser ses plans « proprement » consiste à vous munir d’une feuille calque que vous superposez sur une feuille de papier millimétré afin de respecter les échelles. Dessinez vos plans sur cette feuille calque. Faites ensuite une photocopie du calque sur lequel vous avez dessiné, et vous aurez vos plans sur feuille blanche. Après leur impression, vérifiez bien que vos documents sont à l’échelle et qu’ils comportent une échelle graphique et une rose des vents.

Ici, Urbinfos vous présente 4 logiciels, tous gratuits. Ils sont surtout intéressants pour des projets modestes. Ils restent valables pour des projets plus conséquents, mais uniquement si vous savez les maitriser parfaitement.

 

Openoffice.org

OpenOffice

Pour quels plans : plan de masse, plan en coupe

La suite bureautique OpenOffice propose un module de dessin, intitulé OpenOffice Draw (dans la version 3, cliquez sur l’icône « dessin« ). Ce module peut être suffisant pour réaliser vos plans de masse et vos plans en coupe.

Le logiciel souffre d’un manque de précision, et ne permet pas réellement de faire figurer des formes plus complexes que le cercle et le rectangle, sauf si vous en avez une excellente maitrise.

Le déplacement des objets est lui aussi relativement imprécis. Pour pallier à ce manque de précision, cliquez sur outil>option>openoffice draw.org>grille et décochez la case « aligner sur la grille« .

OpenOffice Draw se rattrape considérablement par la rapidité de sa prise en main. Encore mieux, la gestion des échelles et des cotations est  simplement excellente.

Pour mettre vos plans à l’échelle, cliquez sur outil>option>openoffice draw.org> et choisissez les unités de mesure et les échelles de dessin qui vous semble pertinentes (généralement entre 1/50 et 1/500 pour un plan de masse).

Au final, si le développement d’OpenOffice Draw prend une direction orientée vers la conception de plans 2D, ce logiciel peut rapidement devenir un incontournable de par sa prise en main d’une ergonomie exemplaire.

 

Google SketchUp

Google SketchUp

Pour quels plans : plan des façades et des toitures, document graphique permettant d’apprécier l’insertion du projet dans son environnement.

Cet outil est tout simplement génial. Google Sketchup vous permet, de la manière la plus simple possible, de réaliser des plans 3D avec un rendu professionnel. Le concept est particulièrement novateur et très bien pensé : vous dessinez dans un premier temps une forme de base en 2D. Puis, par l’outil pousser/tirer, vous donnez à cette forme de base son aspect 3D. Difficile de faire plus simple.

L’un des autres points positifs concerne l’outil « colorier », qui permet de modifier très facilement l’apparence de vos formes en précisant par exemple la teinte des tuiles, de la façade, des briques, etc.

L’un des défauts du logiciel concerne la gestion des échelles, qui reste assez bancale. De la même manière, en dépit de sa prise en main aisée, il vous faudra énormément de patience pour mettre en forme votre modèle 3D de la manière dont vous l’avez imaginé.

Toutefois, avec une excellente maitrise, il est possible d’arriver à des résultats vraiment impressionnants (téléchargez les modèles 3D mis à disposition par d’autres utilisateurs pour vous en rendre compte par vous-même).

 

SweetHome 3D

SweetHome3D

Pour quels plans : plans de masse, plan en coupe

Ce logiciel open source est destiné à la conception de vos plans intérieurs. SweetHome 3D vous permet de visualiser à la fois le rendu 2D et le rendu 3D de vos plans. Très simple d’accès, il a néanmoins perdu de son intérêt dans le cadre de la constitution d’une autorisation de construire.

En effet, depuis la réforme, les demandeurs ne sont plus tenus de fournir les plans intérieurs du projet. Vous pouvez cependant utiliser le logiciel pour vos plans de masse et en coupe (en trichant un peu, il est vrai). Il n’en reste pas moins que ce logiciel constitue un outil excellent pour vous aider à imaginer et concevoir votre projet, ne serait-ce que par la gestion intuitive des échelles et une mise en forme très aisée.

 

Inkscape

Inkscape

Pour quels plans : plans de masse, plans en coupe

Grâce à une technique, vous pourrez redessiner vos plans à l’ordinateur, si vous les avez au préalable dessinés à la main. Il s’agit d’une des solutions les plus simples pour les personnes qui souhaitent impérativement passer par un ordinateur sans trop de complication.

La technique repose sur le même principe que la conception d’un plan à la main : scannez vos plans et importez-les sur Inkscape. Puis, par l’outil courbe de Béziers, redessinez vos plans sur votre ordinateur.

Il faut savoir que ce logiciel de dessin vectoriel n’est absolument pas prévu pour la conception de plans. Pour autant, grâce à sa conception ouverte, vous pouvez, en trichant là encore, utiliser ce logiciel pour redessiner vos plans sur ordinateur.